Hibiscus

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter ! Vous resterez ainsi informé des actualités du Laboratoire Médiflor.

Newsletter


MEDIFLOR A VOTRE ÉCOUTE

Pour plus d'informations, un pharmacien est à votre écoute tous les matins de 9h à 12h30 et le lundi après-midi de 14h à 17h30 au 0 810 110 126 (prix d'un appel local).

CONTACTEZ-NOUS

Toute l'équipe du Laboratoire Médiflor est à votre écoute pour vous satisfaire. Pour nous contacter, utilisez le formulaire.

CONTACTEZ-NOUS


Hibiscus

Nom latin : Hibiscus (sabdariffa)

L’Hibiscus est un arbuste d’1 à 3m qui pousse dans les zones tropicales des deux hémisphères. Ses grandes et belles fleurs, rouges, pourpres ou blanc verdâtre selon les espèces, présentent cinq pétales libres ou légèrement soudés à leur base. Il produit de petits fruits sphériques. Parmi les milliers de variétés d’Hibiscus existantes, seules certaines d’entre elles sont utilisées en phytothérapie (Hibiscus sabdariffa, Hibiscus rosa sinensis, Hibiscus cannabinus…)


Un peu d’histoire…

En Afrique de l’ouest, les fleurs rouges l’Hibiscus sabdariffa ou « Oseille de Guinée » ou encore « Karkadé » sont couramment consommées sous forme de boissons rafraîchissantes. En décoction, elles sont employées depuis des siècles pour soulager les troubles rénaux, coliques et gênes urinaires. La plante a été introduite en Europe au début du XXe siècle durant la guerre d’Abyssinie et l’infusion a été baptisée « thé rose »1.


Usage et indications

L’hibiscus sabdariffa est traditionnellement utilisé comme diurétique et antiseptique urinaire.


Composition et preuves scientifiques d’action

L’extrait de fleur d’Hibiscus sabdariffa est très concentré en anthocyanes (delphinide, notamment), en acides phénoliques et en vitamine C2. Ses vertus sur le maintien de la bonne santé de l’appareil urinaire (rein, vessie) sont mises en lumière. Non seulement il semble aider à l’élimination rénale des déchets3, il semblerait qu’il possède également une action rapide in vitro sur différentes bactéries, dont l’E.coli, souvent impliquée dans les infections urinaires.Une étude menée en 2008 auprès de 61 femmes sujettes à des gênes urinaires mineures récidivantes a montré une réduction du nombre d’épisodes de gênes urinaires durant plusieurs semaines chez les femmes ayant reçu une prise journalière de 200 mg d’extrait d’hibiscus4.



Pour information, les propriétés attribuées aux plantes ne sont validées que dans certaines conditions (dosage en principe actifs, partie de la plante utilisée, type d'extrait...) et ne peuvent pas être appliquées à tous les produits en contenant.

1 Plantes Médicinales du monde: croyances et réalités. Bernard Boullard, Ed Estem, Paris, 2001.
2 Mady Cisse, Manuel Dornier, Mama Sakho, Augustin Ndiaye, Max Reynes and Oumar Sock Le bissap (Hibiscus sabdariffa L.) : composition et principales utilisations, Fruits Volume 64, Number 3, May-June 2009
3 Prasongwatana V, Woottisin S, Sriboonlue P, Kukongviriyapan V.: Uricosuric effect of Roselle (Hibiscus sabdariffa) in normal and renal-stone former subjects. J Ethnopharmacol. 2008 May
4 Burgundy Extract Clinical Study, sept.2008

  • Imprimer