Skip to content

Chiendent

Identité

Nom latin : Agropyron repens
Nom commun : Chiendent



Caractéristiques

Le chiendent est une graminée vivace de 30cm à 1m de haut apparentée au blé, particulièrement envahissante dans les jardins et les cultures : il est considéré comme une « mauvaise herbe ». Il pousse à peu près partout dans le monde… comme du chiendent. Entre ses feuilles longues et aiguës s’épanouit une fleur verte en épi. Son rhizome traçant (sa racine), très long, est utilisé pour ses propriétés. 

Historique

Les médecins de l’Antiquité grecque vantaient déjà les vertus diurétiques du chiendent et l’indiquaient pour « dissoudre » les calculs urinaires¹. Au XVIIe siècle, on lui prêtait la capacité de «rafraîchir l’organisme»². Il est resté très populaire en Europe dans les médecines traditionnelles pour ses bienfaits sur l’appareil urinaire et contre la goutte.

Les informations historiques proposées font souvent référence à un usage médicinal ancestral et sont données à titre indicatif, elles ne s'appliquent pas aux produits présentés.

¹ Précis de phytothérapie, éd. Alpen.

² G. Debuigne, François Couplan : Petit Larousse des plantes qui guérissent, Ed. Larousse, 2006.



Historique

Les médecins de l’Antiquité grecque vantaient déjà les vertus diurétiques du chiendent et l’indiquaient pour « dissoudre » les calculs urinaires¹. Au XVIIe siècle, on lui prêtait la capacité de «rafraîchir l’organisme»². Il est resté très populaire en Europe dans les médecines traditionnelles pour ses bienfaits sur l’appareil urinaire et contre la goutte.

Les informations historiques proposées font souvent référence à un usage médicinal ancestral et sont données à titre indicatif, elles ne s'appliquent pas aux produits présentés.

¹ Précis de phytothérapie, éd. Alpen.

² G. Debuigne, François Couplan : Petit Larousse des plantes qui guérissent, Ed. Larousse, 2006.



Utilisations et usage

Le chiendent stimule les fonctions d'élimination urinaire de l'organisme. 
Le constituant principal du chiendent est un polysaccharide, la tricitine, qui s’hydrolyse en mucilages, saponines, mannitol et inositol, huiles essentielles, silice, potassium… Son action diurétique est largement reconnue par la pratique empirique, mais peu d’études cliniques ont été menées pour mesurer son action.

Pour un usage en infusion, il est recommandé de consommer 5 à 10g par jour. 

Pour information, les propriétés attribuées aux plantes ne s'appliquent que dans certaines conditions (dosage en principe actif, partie de la plante utilisée, type d'extrait...) et ne peuvent pas être appliquées à tous les produits en contenant.

Le chiendent stimule les fonctions d'élimination urinaire de l'organisme. 
Le constituant principal du chiendent est un polysaccharide, la tricitine, qui s’hydrolyse en mucilages, saponines, mannitol et inositol, huiles essentielles, silice, potassium… Son action diurétique est largement reconnue par la pratique empirique, mais peu d’études cliniques ont été menées pour mesurer son action.

Pour un usage en infusion, il est recommandé de consommer 5 à 10g par jour. 

Pour information, les propriétés attribuées aux plantes ne s'appliquent que dans certaines conditions (dosage en principe actif, partie de la plante utilisée, type d'extrait...) et ne peuvent pas être appliquées à tous les produits en contenant.

Gestion des cookies