L'efficacité naturelle des plantes

Les plantes soignent l’homme depuis le début de l’humanité et n’ont rien perdu de leur intérêt, bien au contraire... Aujourd’hui, une meilleure connaissance scientifique de leurs effets, une plus grande maîtrise de la sélection et des dosages et les exigences qui entrent dans leur composition en font une solution adaptée de plus en plus sécurisée pour soulager les maux du quotidien.

 

Phytothérapie provient du grec, phytos, plante, et therapia, soins : il signifie «  traitement des maladies par les plantes ». Plus précisément, il s’agit d’une discipline qui exploite les vertus médicinales des végétaux et de leurs extraits pour corriger certains troubles de fonctionnement de l’organisme. Cette médecine, plusieurs fois millénaire, se confond avec l’apparition de toutes les civilisations du monde. Les plantes ont été la base d’une immense partie de la pharmacopée moderne mise en place au XIXe siècle, lorsqu’on parvint à isoler les principes actifs des plantes. La facilitation des transports et échanges internationaux au XXe siècle a permis le partage des expériences sur les plantes des différents continents. De grands médicaments d’aujourd’hui proviennent de la purification de substances végétales : la quinine contre la malaria, l’ergot de seigle contre la migraine… En 1986, la thérapie par les plantes a été reconnue par le Ministère de la santé.

Un intérêt scientifique toujours d’actualité

Au fil du temps, les plantes médicinales utilisées ont été transformées : séchées, pulvérisées, extraites, certains de leurs actifs purifiés, leurs dosages ajustés… Les molécules isolées tirées de plantes ont permis de grands progrès d’efficacité. Parfois, la plante entière demeure préférée, car elle renferme d’autres composés dont la présence concomitante potentialise l’effet… La nature, bien faite mais complexe, demande à être encore mieux comprise. Les plantes médicinales font donc encore l’objet d’une active recherche scientifique.

Des preuves, encore des preuves…

Souvent, la Recherche de pointe confirme les propriétés que les Anciens conféraient aux plantes par l’expérience, mais elle leur découvre également de nouvelles propriétés. Grâce aux progrès des savoirs et techniques agronomiques, chimiques et pharmacologiques, la sélection des plantes en phytothérapie s’effectue désormais sur des fondements scientifiques. Les extraits sont testés sur des modèles fiables et lors d’études cliniques sur l’homme selon des protocoles très stricts. Souvent, ils se révèlent tout autant efficaces que des molécules de synthèse avec une tolérance souvent meilleure. Cette innocuité se révèle très précieuse notamment pour traiter des pathologies légères.

Le reflet d’un profond besoin de prendre soin de soi

Recherche d’un plus grand bien-être, de naturel, de douceur, mais aussi d’autonomie… Aujourd’hui, une population de plus en plus large se tourne vers les plantes pour soigner leurs maux du quotidien. Face à ce changement de la société vis-à-vis de sa santé, la réglementation des produits à base de plante s’est considérablement renforcée, garantissant aux consommateurs une innocuité et une efficacité optimales.


  • Imprimer