Sauvegarde des abeilles Engagez-vous pour la sauvegarde des abeilles

Chacun d’entre nous pouvons contribuer localement à la sauvegarde des abeilles et pollinisateurs sauvages.
Apprenez à mieux les connaître et découvrez comment les accueillir dans votre jardin ou sur votre balcon !

Favoriser les pollinisateurs dans son jardin

Pour attirer les abeilles, choisissez des espèces mellifères dont les fleurs produisent beaucoup de nectar (pour la fabrication du miel), mais aussi du pollen en abondance (source de protéines). Ce sont le plus souvent des corolles simples, parfumées, aux couleurs vives (surtout rouges, roses, bleues, violettes). Privilégiez une large variété afin d’étaler les floraisons sur plusieurs saisons pour nourrir les abeilles tout au long de l’année.

Les bandes fleuries : graines à privilégier dans votre mélange

  • Centaurée annuelle : c’est une variété améliorée du bleuet sauvage qui autrefois envahissait les champs de blé. Ses fleurs doubles bleues, roses ou blanches s’épanouissent de mai à août.
  • Les cosmos sont des plantes annuelles qui montent entre 35 et 120 cm selon les variétés. Ses fleurs roses, blanches ou orangées prolifiques apparaissent au début de l’été et jusqu’à l’automne, pouvant supporter une petite gelée précoce.
  • La phacélie bleue est un engrais vert utilisé en agriculture, à la croissance rapide qui étouffe les mauvaises herbes. Cette plante à floraison mauve est très mellifère.
  • Le coquelicot, attractif grâce à sa corolle rouge vif, est très apprécié pour son pollen.
  • D’autres espèces : bourrache, souci, sarrasin, mélilot jaune, mauve, marguerite, silène rose, nigelle, trèfle incarna.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les arbres, arbustes et plantes mellifères en fonction des saisons, consultez notre astuce ici.

Pour réaliser votre bande fleurie pour les abeilles : choisissez un emplacement ensoleillé ! 

En hiver :

  • Préparez votre sol pour faire un faux-semis qui permettra d’éliminer les mauvaises herbes qui perturberaient votre bande fleurie.
  • Aérer votre terre à la fourche ou à la grelinette puis nivelez le sol.
  • Laissez reposer la terre jusqu’à la levée des mauvaises herbes (stade 3 feuilles) que vous détruirez ensuite à la binette.
  • Renouvelez l’opération 2 à 3 fois pour épuiser toutes les mauvaises graines du sol.

Au printemps :

  • Au moment de semer votre bande fleurie, griffez la surface de la terre pour éliminer les mottes.
  • Semez alors vos graines. Vous pouvez rajouter une granulométrie supplémentaire (sable, semoule, gros grains) afin d’optimiser une meilleure répartition des semences, ainsi que de la farine (10 à 15%) pour plus de visibilité pour l’étalement de votre semis.

Griffez légèrement en surface (sur 1 à 2 cm de profondeur) pour ne pas trop enfoncer les graines puis plombez le sol avec un rouleau ou en tapant avec le dos de votre râteau afin que les graines adhèrent bien à la terre.

Si la saison s’avère sèche, n’hésitez pas à arroser (arrosage en pluie) jusqu’à la germination des graines, mais sans trop tremper le sol. Puis espacer les arrosages.

Découvrez nos dernières astuces